Forum Architecture
Forum Construction
forum Art
Inscription Forum


 

5 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Résumé sur la RT 2012

n°4923
noffo
Profil : aRootsien(e) Platinium
Note : 4.2/5 pour 31 votes
Posté le 28-10-2010 à 09:00:55  profilanswer
 

Pour ceux qui n'ont pas tout suivi sur la mise en place de la future RT, voici un contenu synthétique produit par le DREAL du Centre.
 
http://www.centre.developpement-du [...] 741b3f.pdf
 
Le contenu est assez synthétique et pas trop contaminé par les inévitables slogans de moines soldats habituels de ce genre de truc (style "ce n'est qu'un début", "Soyons Forts", "Si on ne fait rien maintenant c'est nos enfants qui seront pas contents" ) parceque je sais pas vous, mais quand on est les mains de cambouis ça gave de reçevoir des leçons de civisme par des spécialistes du powerpoint.
 
Bref, c'est pas trop mal, même si les raccourcis sont nombreux (les indicateurs de performance ne sont jamais explicités)
 
Enfin je suis pas sûr que le contenu atteigne son objectif de communication : ce qu'il en ressort de cette synthèse, c'est une énorme usine à gaz i*m*b*i*t*a*b*l*e !

mood
Partenaire
Posté le 28-10-2010 à 09:00:55  profilanswer
 

n°4924
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 09:32:30  profilanswer
 

Il y a quand meme une bonne nouvelle pour les thermiciens un peu moins bonne pour les maitre d'oeuvre ( du moins certains seulement) .  
 
-Abandon des gardes fous !!! yeeahaaaaah . seul le resultat final compte . Ca va permettre d''enrichir "l'offre" architectural. Parceque les maisons BBC se ressemblait toute furieusement quand meme . Par contre le thermicien devra un peu se sortir les doigts et arreter d'appliquer ses recettes de cuisine ( enfin certains )
-Remise à jour du moteur de calcul !!!  
-Modele de comparaison avec la Simulation Thermique dynamique qui va pouvoir enfin servir pour les calculs reglementaires . ca c'est une excellente nouvelle en la conjuguant avec l'abandon des gardes fous.
En fait la STD va devenir obligatoire . JE sens pas mal de freelance fluides qui vont s'y mettre contraint forcé et ca va pas etre triste .
 
La mauvaise nouvelle c'est le traitement des ponts thermiques . on va se prendre la tete pour 3francs 6 sous . Avec l'amelioration de la performance des envelloppes , le pourcentage poste de deperditions par pont thermiques va augmenter . On va galerer pour le maintenir sous controle alors qu'en valeur absolue il ne representera peut etre que peanuts...Croisons les doigt à ce niveau pour que les exigences soient raisonnables.
 
Par contre il impose un paquet de trucs qui me fait un peu peur au vu des implantations et des plu . la surface des fenetres devra faire 1/6 de la surface totale ...euh ..... il y a des endroit où ca va pas etre une bonne idée....
Le bois n'a plus d'interet au niveau de la conversion CEP . Coeff  CEP=1 comme tous les autres sauif l'electricité qui se prend toujours son 2.58 dans les dents. Dommage on avait un joli 0.6 pour le bois avant je crois .  
 
ahah pour l'etancheité à l'air . test obligatoire jusqu'en 2015 et apres soit test soit demarche qualité à valider ....Ca va etre fun ca aussi .
 
 
En gros , elle va nous apprendre à chiader salement la conception archi avec des le depart la contrainte de conso energetique. Le souci c'est que les outils à maitriser pour y arriver ne sont pas d'usage simple pour tous ceux dans le metier . il va y avoir du darwinisme et helas des effect collateraux ( maitre d'ouvrage et archis ).
 
C'est pas imbitable Noffo . c'est plus exigeant. et un archi tout seul va avoir du mal à rester competitif en termes d'allers et retours et de prix pour etre conforme si la collaboration avec le BET Thermique est en aval et non plus en amont .  
Je crois qu'il va y avoir des postes de creer dans pleins d'agences . La STD est tres sensible à la moindre modification architecturale . et la STD est le seul moyen de sortir du RT 2012 à des prix non delirants .

Message cité 1 fois
Message édité par Neohome le 28-10-2010 à 09:49:15
n°4925
Spoonman
Maître d'oeuvre
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3.1/5 pour 23 votes
Posté le 28-10-2010 à 10:52:15  profilanswer
 

Ca va être sportif.
 
Après avoir lu les textes parus aujourd'hui, je trouve le BBC RT 2005 bien plus simple à appliquer et tout aussi voire plus efficace.
 
Je parle notamment du coefficient applicable au Cepmax qui sera de 1,1 à 2,58 en fonction du type de bâtiment.
Jusqu'ici, je pensais (naïvement?) que ce coefficient serait calculé simplement d'après la situation géographique et l'altitude du projet.


---------------
Maître d'oeuvre en bâtiment inscrit en Formation Professionnelle Continue (ENSAL) ---> Rentrée le 05/09/12
n°4926
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 11:35:52  profilanswer
 

le principal probleme que je vois c'est le fait que le thermicien va devoir s'ingerer dans les travaux de conception de l'archi . Ca risque d'etre sport ca aussi .

n°4927
Spoonman
Maître d'oeuvre
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3.1/5 pour 23 votes
Posté le 28-10-2010 à 11:47:54  profilanswer
 

Fini le mec qui dépose son permis tout seul.


---------------
Maître d'oeuvre en bâtiment inscrit en Formation Professionnelle Continue (ENSAL) ---> Rentrée le 05/09/12
n°4928
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 11:51:53  profilanswer
 

ben ca va lui couter cher en BET ou en permis modificatif ?

n°4929
noffo
Profil : aRootsien(e) Platinium
Note : 4.2/5 pour 31 votes
Posté le 28-10-2010 à 12:14:23  profilanswer
 

Neohome a écrit :

La mauvaise nouvelle c'est le traitement des ponts thermiques . on va se prendre la tete pour 3francs 6 sous . Avec l'amelioration de la performance des envelloppes , le pourcentage poste de deperditions par pont thermiques va augmenter . On va galerer pour le maintenir sous controle alors qu'en valeur absolue il ne representera peut etre que peanuts...Croisons les doigt à ce niveau pour que les exigences soient raisonnables.


 
Oui enfin c'est peut être peanuts en maison individuelle mais ça l'est pas dans le collectif.
Pour le reste de la discussion c'est vrai que la question de savoir "qui va payer" est bien évidemment centrale. Je parle ici du surcroit d'ingénierie. En fait, dans le logement, tant que les prix de l'immobilier ne se rajusteront pas dans le privé, et si les OPH se font raquetter ponctionner par l'Etat comme il est prévu de le faire, je ne vois pas bien qui. Ah, si l'architecte, pardon  :D .
 
Pour ce qui me concerne, ayant créé mon activité il y a 9 mois, c'est ce qui se passe : j'ai deux projets privés dont je sais qu'ils peuvent donner de bonnes références en matière de performance thermique mais dont les clients ne sont pas particulièrement préoccupés par la question. Je paie la mission du BE thermique et en échange ils avalent le surcoût lié au surcroît d'exigences. Pour le moment c'est une démarche du "donant-donant" qui porte ses fruits, mais il est bien évident que je ne la mènerai pas indéfiniment. En fait le seul petit détail est que je ne gagne pas ma vie en jouant à ça   :D !

n°4930
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 13:20:20  profilanswer
 

si cela est traité en amont , il ne devraient pas y avoir de surcroit d'ingenierie . Un peu au debut mais cela ira en diminuant . De toute facons il n'y a pas de secret . à partir du moment où l'architecture en france est defini comme un art et non une technique, et que les exigences sur les produit d'architecture sont de moins porté sur l'art que sur la technique . Il y a un moment où ca va coincer pour ceux qui veulent garder le modèle traditionnel (attention je respecte énormément l'architecture , j'adorerais être architecte , et je ne desespere pas de l'etre un jour) . Mais il me devient evident que la formation d'architecture devra etre de plus en plus calqué sur le modele germanique qui est une bipolarité technique artistique . De meme qu'il faudra ouvrir la formation technique à l'artistique egalement. Que l'architecte à la francaise mute vers un architecte qui est un ingenieur repondant à la definition initiale de celle des "arts et metiers" .
 

n°4931
noffo
Profil : aRootsien(e) Platinium
Note : 4.2/5 pour 31 votes
Posté le 28-10-2010 à 14:00:30  profilanswer
 

Neohome a écrit :

si cela est traité en amont , il ne devraient pas y avoir de surcroit d'ingenierie . Un peu au debut mais cela ira en diminuant . De toute facons il n'y a pas de secret . à partir du moment où l'architecture en france est defini comme un art et non une technique, et que les exigences sur les produit d'architecture sont de moins porté sur l'art que sur la technique . Il y a un moment où ca va coincer pour ceux qui veulent garder le modèle traditionnel (attention je respecte énormément l'architecture , j'adorerais être architecte , et je ne desespere pas de l'etre un jour) . Mais il me devient evident que la formation d'architecture devra etre de plus en plus calqué sur le modele germanique qui est une bipolarité technique artistique . De meme qu'il faudra ouvrir la formation technique à l'artistique egalement. Que l'architecte à la francaise mute vers un architecte qui est un ingenieur repondant à la definition initiale de celle des "arts et metiers" .
 


 
Qu'est-ce qu'il me fatigue ce dosage artiste-ingénieur...Est-ce que j'ai la tête d'un mélange pour tondeuse à gazon ? Je trouve ça débile, méprisant et ignorant de la réalité du métier. Déjà, ça me gave de la part d'un étudiant à qui on fait croire que le double-cursus va permettre de mettre l'architecture en algorithmes. Mais alors de ta part !
 
Le métier d'architecte, c'est un travail de synthèse (synthèse des enjeux, essentiellement) en phase de conception et un travail de coordination en phase chantier et ce, pour 80% du temps passé. Toutes choses aussi éloignées de l'exercice d'un ingénieur que de celui d'un artiste. Pour ce qui est de ta définition initiale, tu y fais une interprétation du mot "Art" qui t'arrange pour ton raisonnement mais qui n'est pas celle qui a prévalu, car cet "art" est à entendre dans son sens étymologique, celui du latin Ars, artis « habileté, métier, savoir-faire ». rien à voir avec une "pratique artistique".
 
A moins que la "règles de l'art" de l'architecte soit un double-décimètre servant à dessiner des mickeys  :o .


Message édité par noffo le 28-10-2010 à 14:01:55
n°4932
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 14:47:47  profilanswer
 

Mais non , ne t'énerve pas voyons . je le répète , je respecte énormément les architectes et je ne me sens pas capables de faire leur métier . Vraiment . J'aurais voulu l'être . maintenant ta définition de l'architecte me fait penser à celle d'un chef de projet de construction. Or je sais bien que cela n'est pas que cela . C'est une vision des couleurs , une vision de l'espace , des matières des textures ,une connaissance sociale , anthropologique même , pour créer un habitat propice à une espèce , une culture , un individu .  
 
Maintenant toutes ces choses , ces textures , ces volumes, ces matieres se retrouvent bousculé par des imperatifs technique  et economique dans une relation que l'on pourrait qualifier de couplage fort . Or avant c'etait plutot un couplage faible .  
 
Une exemple de couplage fort : un drapeau au vent . sous l'action du vent le drapeau se deplace et sous l'action de ce deplacement il va presenter une surface differente au vent ce qui va se traduire par une force de vent differente et un deplacement differends encore . tout est dynamique , violemment , la modification de l'un impacte directement sur l'autre et vice-versa. Dans ce contexte que l'on soit le drapeau ou le vent on ne peut pas se permettre de definir dans son coin comment l'autre devra interagir sur soi . On ne sait pas resoudre ce probleme de facons formelle . on ne sait que l'approximer par iteration pour converger vers la solution ( stable ou pseudo-stable) qui est la plus approché possible mais ne sera jamais exacte .  
 
Avant le couplage etait plutot faible . je monte mes murs , je fait ce que je veux , pour le chauffage ,et bien on consommera plus ou moins selon les besoins . la consommation s'adaptera à mon concept , mon volume , mon design .  
 
Hélas la RT 2012 va plutot dans le sens d'un couplage fort . Si l'architecte ou le thermicien n'arrive pas à se reunir dans la meme personne il faudra alors qu'il vivent à deux mais ensemble . Or la pluspart des agences d'archis ne compte pas de thermiciens dans leur murs generalement . elles font leur travail , puis l'envoie pour etude au BET. dans le contexte d'une reglementation "plus souple" . Cela allait bien , mais maintenant ca va etre la chasse au kWs .... une hauteur de plafond , un volume ouvert ici , une taille et une orientation de fenetre à modifier là . Cela va forcement faire refaire à l'archi son travail si il reste dans le modele actuel de travail ( qui a fait ses preuves en son temps nul ne le nie) .Et c'est là que l'archi va perdre du temps , donc de l'argent . Alors que feront certains ? il chercheront les solutions les plus violents mais qui sont souvent les plus onereuses egalement .  
 
Et pourquoi tout cela ? car le produit d'architecture devient de plus en plus techniques , multidisciplinaire . La question etant : est ce que l'architecture dans son enseignement d'aujourd'hui peut relever ce defi sans avoir à muter legerement dans ses competences .?  
 
mon avis est non , mais il est mien et tu es libre de m'eclairer si je me trompe . Je t'en remercie par avance en tout sincerité.

n°4934
cnevians
Profil : aRootsien(e) Emeraude
Note : 3/5 pour 58 votes
Posté le 28-10-2010 à 17:38:05  profilanswer
 

arrêtez de vous prendre la tête ...
comme TOUTE réglementation ... on va se marrer au démarrage
 
- Moteur CSTB foireux .. comme d'hab .. bien 2 ans pour retirer TOUS les bugs .. (il est pas openSource hein  ;-)  )
 
- Des softs comme ArchiWizard existe.. c'est prévu et pas cher..
ça permet de valider de suite si ... ça passe ou pas ...
 
Maintenant faire une étude dynamique alors qu'on passe à la GROSSE louche .. c'est facile et pas si cher ..
si tout est MONTE en 3D !!! en BIM quoi !!
On le fait déjà !!! alors 2012 on est prêt ..
 
puis au fait .. QUI VA VÉRIFIER M. durand ou dupont, qu'il construit bien selon ... car rien ne sera vérifier à la fin ?
si à l'achèvement des travaux ..
QUI VA VÉRIFIER ? je me marre d'avance..
mais on va aussi se prendre des belles attaques en justice .. tu vas voir ..
le Thermicien s'est planté .. prenez l'archi .. il devait savoir .. c'est un SACHANT !!!
 
et les études .. déjà qu'on baisse de FORCE les honoraires...
que les BET se plaignent parce que les architectes se goinfrent parait-il !!!
Je me demande comment vont faire les confrères qui répondent entre 4% et 6% ... peut-être sous traité en INDE ou en CHINE ? non ?
 


---------------

Un médecin peut enterrer ses erreurs, mais un architecte ne peut que conseiller à ses clients de planter de la vigne vierge. F.Ld.Wright
n°4935
noffo
Profil : aRootsien(e) Platinium
Note : 4.2/5 pour 31 votes
Posté le 28-10-2010 à 18:05:15  profilanswer
 

Neohome a écrit :

Mais non , ne t'énerve pas voyons . je le répète , je respecte énormément les architectes et je ne me sens pas capables de faire leur métier . Vraiment . J'aurais voulu l'être . maintenant ta définition de l'architecte me fait penser à celle d'un chef de projet de construction. Or je sais bien que cela n'est pas que cela . C'est une vision des couleurs , une vision de l'espace , des matières des textures ,une connaissance sociale , anthropologique même , pour créer un habitat propice à une espèce , une culture , un individu .


 
Je m'énerve pas souvent alors j'ai droit à mon petit quota, voilà  :D . D'autant qu'étant issu d'une famille d'ingénieurs le sujet a tendance à me rendre hargneux .  
 
Bien entendu tu as raison de penser que l'architecte n'est pas qu'un chef de projet, que la sensibilité a son mot à dire. Raison de le penser, mais pas de le dire. A notre époque, j'entends. Cette époque qui veut tout objectiver. En tant qu'architecte, il faut un sacré courage pour aborder ces questions là en réunion publique. Mieux vaut laisser le client y venir petit à petit, de lui même. Enfin, c'est mon point de vue.
 
Je n'ai par ailleurs rien contre le couplage...Bien au contraire...Et ce dans tous les domaines de la vie...A partir du moment où c'est MOI qui porte la culotte  :D .
 
Pour ce qui est de l'enseignement, je crois cependant que le problème n'est pas tant d'avoir des compétences en matière de thermique, qu'un bagage technique pour s'organiser et travailler avec les compétences que l'architecte n'a pas, avant le chantier comme pendant.
 
A part ça, l'élan contemporain en matière d'économie d'énergie n'est pas franchement un fait unique dans l'histoire de l'architecture, et ce n'est pas diminuer son caractère innovant que de dire ça. Avant lui, pour ne traiter que du logement, il y a eu le mouvement hygiéniste des années trente et le fonctionnalisme dans les années soixante-dix. A chaque fois, l'architecture s'est adaptée. Elle a évolué sans que le métier d'architecte ne change diamétralement de direction. Tony Garnier n'a pas connu la HQE et pourtant, ses logements ne sont pas davantage issus d'une réflexion "artistique" que nos écoquartiers contemporains...


Message édité par noffo le 28-10-2010 à 18:07:10
n°4936
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 28-10-2010 à 18:06:21  profilanswer
 

archiwizard je l'ai teste , je m'en mefie comme de la peste .

n°4937
nashura
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 2.6/5 pour 7 votes
Posté le 28-10-2010 à 19:38:08  profilanswer
 

...............


Message édité par nashura le 14-04-2012 à 17:12:29

---------------
L'architecture, c'est avant tout les choix des clients.
www.ashprod.fr
n°4938
Neohome
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 29-10-2010 à 09:08:59  profilanswer
 

tu peux aussi utiliser un soft comme archiwizard . Le probleme de ce genre de soft c'est que le moteur de calcul est une blackbox , sur lequel tu ne peux rien verifier . En plus il interprete la geometrie tout seul sans te donner les moyens de verifier ce qu'il a interpreté . tu ne sais pas ce qu'il se passe . il choisit lui meme ce qui est une porte , une fenetre , etc . Or est ce qu'il choisit bien ? si jamais tu as un trou dans ton plancher qui vient de ton import de geometrie lors de la conversion , tu peux le voir , mais comment le corriger ? archiwizard ne te donne pas les moyens de le faire à ma connaissance .  Les ponts thermiques comment les choisit il ?  
 
Non peut etre juste , mais trop de choses qui font que je m'en mefie beaucoup trop .

n°4939
chavans
vivement la retraite !
Profil : aRootsien(e) de marbre
Note : 5/5 pour 2 votes
Posté le 30-10-2010 à 10:13:14  profilanswer
 

on me dit que j'ai un metier,
mais lequel ?

n°4942
chavans
vivement la retraite !
Profil : aRootsien(e) de marbre
Note : 5/5 pour 2 votes
Posté le 31-10-2010 à 10:52:24  profilanswer
 

nous, à l'agence, on commence à travailler sur la RT2012
(pas moi, mes collègues, moi je m'occupe de chantiers qui sont encore en RT2005 / THPE-20, avec le HQE sur le dos depuis la conception)
le peu que j'ai compris, c'est qu'on va être obligé de tout isoler en Th par l'exterieur, avec épaississement des planchers (plus isolés) , etc,
de toutes façons, dans ce metier, la réglementation change tout le temps, il faut s'adapter en permanence......

n°5452
guillaume_​m
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 25-10-2011 à 00:53:21  profilanswer
 

si ca peux aider qq'uns, j'ai fait un tableur ODS qui permet de calculer le Bbiomax et le Cepmax selon la RT2012
contrairement aux autres calculateurs, il est commenté, expliqué, en license libre et modifiable a souhait
vous avez ainsi accès à toutes les données et formules
 
c'est par là : https://sites.google.com/site/rt2012calcul/

n°5453
noffo
Profil : aRootsien(e) Platinium
Note : 4.2/5 pour 31 votes
Posté le 25-10-2011 à 13:20:02  profilanswer
 

guillaume_m a écrit :

si ca peux aider qq'uns, j'ai fait un tableur ODS qui permet de calculer le Bbiomax et le Cepmax selon la RT2012
contrairement aux autres calculateurs, il est commenté, expliqué, en license libre et modifiable a souhait
vous avez ainsi accès à toutes les données et formules
 
c'est par là : https://sites.google.com/site/rt2012calcul/


 
 
Super !  :jap:

n°5454
Spoonman
Maître d'oeuvre
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3.1/5 pour 23 votes
Posté le 25-10-2011 à 13:29:12  profilanswer
 

Super !
Merci Guillaume !


---------------
Maître d'oeuvre en bâtiment inscrit en Formation Professionnelle Continue (ENSAL) ---> Rentrée le 05/09/12
n°5455
karch
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 2.7/5 pour 13 votes
Posté le 25-10-2011 à 19:19:40  profilanswer
 

Sympa........
Tu entres dans le cercle fermé des bienfaiteurs de l'architecture.

n°5456
cnevians
Profil : aRootsien(e) Emeraude
Note : 3/5 pour 58 votes
Posté le 26-10-2011 à 13:31:51  profilanswer
 

c'est bien mais quand on devra "remplir" le petit cerfa .. on met ces chiffres.. OK ..
mais sommes nous couvert ? par la MAF ?
Le logiciel est-il certifié ? (merci le CSTB !!)
etc .. etc ... on va en voir pas mal de "merdier" là-dessus ...  ;-)


---------------

Un médecin peut enterrer ses erreurs, mais un architecte ne peut que conseiller à ses clients de planter de la vigne vierge. F.Ld.Wright
n°5481
vic69
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 21-11-2011 à 11:07:59  profilanswer
 

Si ça peut intéresser quelqu'un, je suis tombé sur ce guide qui résume très bien les enjeux de la RT 2012 :
http://www.schneider-electric.fr/d [...] 147_BD.pdf

n°5482
cnevians
Profil : aRootsien(e) Emeraude
Note : 3/5 pour 58 votes
Posté le 21-11-2011 à 11:25:08  profilanswer
 

arf .. bon ... spécial .. je refourgue ma solution miracle ...
merci Shneider !!!


---------------

Un médecin peut enterrer ses erreurs, mais un architecte ne peut que conseiller à ses clients de planter de la vigne vierge. F.Ld.Wright
n°5809
djos58
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 12-04-2013 à 10:22:06  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pour tous ceux qui s'interrogent sur le bien fonder dela RT2012, j'ai trouvé un site intéressant :http://rt2012-expe-chauffag-isolation.123siteweb.fr/  
 
Bonne lecture

n°5814
Nico78
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 03-06-2013 à 13:49:20  profilanswer
 

Bonjour à tous, dans le cadre d'une étude universitaire, je réalise un projet sur la "Réglementation Thermique 2012". Si vous êtes concerner de près ou de loin, je fais appel à votre bonne volonté pour répondre à ce questionnaire. Merci bien.  
 
https://docs.google.com/forms/d/1n7 [...] Q/viewform
 
Cordialement.

n°5817
glorius64
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 07-08-2013 à 14:28:23  profilanswer
 

Mise à jour de l'application de la RT 2012 pour les extensions du bâti existant. Important :
 
Le site rt-batiment à publié début Juillet 2013, une fiche d'application relative aux extensions de bâtis existants.
 
En Résumé :  
1) si la surélévation ou l’addition a une SHONRT inférieure à 150 m2 et à 30 % de la SHONRT des locaux
existants, elle est uniquement soumise aux exigences de la RT éléments par éléments.
 
2) Est considérée comme « partie nouvelle de bâtiment existant » soumise à la réglementation thermique 2012 :
o Une partie de bâtiment construite créant de nouveaux locaux et accolée à un bâtiment existant,
o Un étage ajouté à un bâtiment existant,
o Un aménagement de combles existants d’une maison conduisant à devoir surélever le faîtage de la toiture de plus de 1,80 mètre.
 
3) N’est pas considérée comme « partie nouvelle de bâtiment existant » (donc soumise à la RT des bâtiments existants "RT éléments par éléments" ) :
o L’aménagement de combles existants d’une maison sans modification de l’enveloppe du bâtiment,
o La création d’un plancher intermédiaire dans une enveloppe de bâtiment existant,
o L’aménagement d’un espace initialement à l’air libre (loggia, coursive, porche, préau, …), suite à des travaux conduisant à fermer cet espace.
o L’aménagement d’un local existant notamment dans le cas d’un changement de destination au sens du code de l’urbanisme (ex : grange accolée à une maison et transformée en pièce habitable, aménagement d’un garage en pièce habitable).
 
4) l’exigence relative au recours à une source d’énergie renouvelable s’applique lorsque la partie nouvelle du bâtiment comprend une pièce de type salle de bains ou salle d’eau munie a minima d’une douche ou d’une baignoire.
 
5) l’exigence de perméabilité à l’air s’applique sur les extensions lorsque :
- la partie nouvelle du bâtiment communique avec la partie existante par une porte de surface maximale 110 cm x 220 cm
- dans le cas où d’autres ouvertures permettent de communiquer entre la partie neuve et la partie existante, celles-ci sont équipées de battants couvrant au moins 95% de la surface de chaque ouverture.
 
Dans les autres cas, la valeur de Q4PaSurf à prendre en compte dans le calcul est conventionnellement égale à 0,6 en maison individuelle et à  1,0 en collectif.
 
>> donc si l'extension est ouverte (sans porte) sur l'habitation existante, il n'y a pas de test d'étanchéité à l'air à prévoir.
 
6) Pour les extensions concernées portant sur des surélévations de bâtiments existants,
l’exigence relative aux ponts thermiques ne s’applique pas (psi moyen <= 0,28 notamment)
 
7) exigence sur la surface des baies >= 1/6ème de la surface habitable :
cette exigence ne s’applique que lorsque la partie nouvelle du bâtiment comprend une pièce de type séjour (extension du séjour du bâtiment existant, nouveau séjour) qui représente tout ou partie de l’extension. La surface habitable à considérer étant alors celle de l’extension uniquement.
 
Plus d'infos sur mon site http://www.recti-ligne.fr/

mood
Partenaire
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse