Forum Architecture
Forum Construction
forum Art
Inscription Forum


 

11 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Deconstructivisme

n°1370
athena
Profil : aRootsien(e) de bronze
Note : 1/5 pour 1 vote
Posté le 30-10-2005 à 21:58:08  profilanswer
 

quelqu un pourrait il m'eclairer sur les justifications du mouvement deconstructiviste? Parait il que le concept initié par Derrida a été mis à toutes les sauces, et j'ai du mal à trouver des textes qui expriment l'essence de ce mouvement.  
 

Citation :

Deconstructivisme : C'est un style contemporain qui s'oppose principalement à la rationalité ordonnée de l'architecture moderne. Les fondements de ce mouvement incluent des idées de fragmentation, des processus de design non linéaire, de la géométrie non-euclidienne, de polarités négatives comme une structure et une enveloppe, et ainsi de suite.


 
Voila pour la définition, mais qu'en est il des arguments pour defendre ce parti pris?
 
Merci de votre aide

mood
Partenaire
Posté le 30-10-2005 à 21:58:08  profilanswer
 

n°1371
Tomtom
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3.6/5 pour 9 votes
Posté le 31-10-2005 à 01:01:13  profilanswer
 

Pour moi, ce déconstructivisme là est un gadget formel. Un présupposé de "fragmentation" qui justement, cherche à prendre le contre pied de la "rationnalité", non dans ses racines, ses justifications et ses partis, mais simplement dans sa traduction formelle.
 
J'y préfère un véritable parti de déconstruction qui ne se traduit pas par une crise d'ado architecturale, mais une véritable démarche rationnelle, presque obsessionnelle, de démontage des mécanismes de création, tout au long du processus. Démonter pour cromprendre, valider ou invalider, bref, remettre en cause en permanence jusqu'aux bases de sa pensée.

n°1372
oulaaa
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 31-10-2005 à 01:25:00  profilanswer
 

"J'y préfère un véritable parti de déconstruction qui ne se traduit pas par une crise d'ado architecturale, mais une véritable démarche rationnelle, presque obsessionnelle, de démontage des mécanismes de création, tout au long du processus. Démonter pour cromprendre, valider ou invalider, bref, remettre en cause en permanence jusqu'aux bases de sa pensée. "
 
 
en un nom :
 
peter eisenman leur maitre, le vrai, l'unique ........

n°1373
Tomtom
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3.6/5 pour 9 votes
Posté le 31-10-2005 à 01:51:08  profilanswer
 

Pas forcément....
 
Déconstruction ne veut pas dire "changement", cela veut dire faire évoluer le système en en reprenant chaque fois les bases. Mais ca peut aussi vouloir dire "coup de pied dans la fourmilière". La déconstruction ne signifie pas le changement du vocabulaire formel érigé en système. Le système, c'est la démarche intellectuelle de remise en cause, pas celle de sa traduction architecturale. Le processus de déconstruction peut tout autant affirmer qu'infirmer. L'important étant que le doute subsiste, que la certitude ne soit jamais au bout.
 
La déconstruction peut aboutir à une multitudes de traductions formelles, de l'ascèse à l'explosion, sans pour autant que cette diversité doive se traduire au sein d'un seul et même praticien.
 
Donc je ne pense pas que le processus de déconstruction soit réductible à ce qu'on appelle le mouvement déconstructiviste en architecture.
 
Choisir à priori la géométrie non euclidienne me parait de la dernière stupidité. Comme de faire le choix inverse d'ailleurs. Encore faudait-il creuser à la base pour déterminer en quoi, et si vraiment, un parti pris formel préexistant au processus de conception est un non-sens architectural. Mais là il est un peu tard...

n°1374
fmr
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 4/5 pour 1 vote
Posté le 31-10-2005 à 10:30:07  profilanswer
 

Eisenmann oui mais pas uniquement…
Coop Himelblau, Zaha Hadid, voir même Rem Koolhas et Bernard Tschumi.
 
Leur démarche résulte d'une mise en crise choisie et assumée —complète ou non…— du système et de la logique de conception architecturale "classique".
 
Il est aussi intéressant de jeter un œil aux travaux des constructivistes russes comme Chernikhov et Rodchenko à voir comme les prémisses de leur démarche.
 
On peut également aller voir l'article "Déconstructivisme et Architecture" de Wikipédia ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Décon [...] chitecture .

n°1375
oulaaa
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 31-10-2005 à 13:42:48  profilanswer
 

Bien sur, je ne vous contredirais pas … j’ai simplement laissé place à mon coté provocateur … et ça marche.  
 
A ta liste fmr, permet moi d’ajouter daniel libeskind …  
 
Et où situer ghery dans tout ça ?

n°1376
fmr
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 4/5 pour 1 vote
Posté le 31-10-2005 à 14:28:43  profilanswer
 

Citation :

A ta liste fmr, permet moi d’ajouter daniel libeskind …


Désolé. Je ne l'ai pas citer par méconnaissance… :oops:  
 
 

Citation :

Et où situer ghery dans tout ça ?


Ce qui n'était pas le cas pour Gehry, son oubli était délibéré. Gehry est plus, à mon avis, un grand architecte plasticien modeleur que pur déconstructiviste. Ce qui n'enlève rien à la qualité de sa démarche mais je le situe plus à la marge de ce mouvement.
 
En étant un peu provocateur je dirai même que c'est un pur produit de l'informatique, voire des modeleurs 3D….  
Je peux vous dire que l'agence française —Saubot et Julien…—chargée de la réalisation de l'American Center à Bercy a béni cet outil pour pouvoir mener à bien la construction de ce projet… :roll:

n°1378
xp
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4/5 pour 5 votes
Posté le 02-11-2005 à 20:19:08  profilanswer
 

Koolhaas lui-même ne se classe pas dans ce mouvement.....
il s'en moque même avec ironie....
la qualifiant de vision simpliste....analogie banale au chaos et autres théories  issues  de la philo ou de la science et "récupérées ", fumeuses, avec plus ou moins de profondeur par les archis.

n°1380
xp
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4/5 pour 5 votes
Posté le 03-11-2005 à 14:43:29  profilanswer
 

Pour Athéna, je vais rajouter une couche, parcequ il me semble que personne n'a réellement répondu à sa question.
 
Des noms certes, des commentaires formels, mais pas d'explication sur le "pourquoi".
 
Car ce mouvement ne peut etre reduit (pas plus que les autres d'ailleurs) à des réponses formelles, comme s'il s'agissait d'une nouvelle mode, d'un nouvel emballage recouvrant finalement les memes objets...
 
L'histoire de l'architecture a (presque) toujours parlé de synthèse vers une harmonie et une unicité. On parlait par exemple d'ordre, et de hiérarchie.
 
Mais en regardant notre belle discipline (!), en l'abordant non par son centre mais par les périphéries, par les disciplines connexes (peinture, photo, danse, cinéma et autres) on s'apercoit que la mise en relations de "matériaux hétérogènes" entre eux peut s'opérer autrement que par la synthèse: on parle alors de confrontation, de dissociation, de collision, de fondus enchainés...
 
On ne cherche plus l'expression d'une hiérarchie illusoire, avec date de péremption.
 
On déconstruit ces schémas préfabriqués pour en mettre en scène les différentes composantes, libres, autonomes et donc d'autant plus expressives et justes.
 
Finalement c'est ce qu'il y a entre les choses qui devient l'essentiel, cet entre deux.
 
Comme illustration de ce propos, je citerai Tschumi:
 
"J'ai tout de suite pensé à ce mot de Godard à qui on demande "Mais Monsieur le Cinéaste, vos films ont bien un début, un milieu et une fin?" Godard répond: "Oui, mais pas necessairement dans cet ordre".
C'est pareil pour les différentes partie d'un batiment (...)".

n°1514
paikan
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 23-02-2006 à 10:38:54  profilanswer
 

je travailles actuellement sur cet architecte, souvent considéré comme un deconstruviste. Cependant, suite à mes recherches et aux visites de ces bâtiments, il me semble que l'on ne puisse le reduire au deconstructivisme. Son architecture semble deconstruite mais exprime bien plus que cela, notamment à travers les symboles qu'il utilise.
quel est votre avis à ce sujet?

n°1515
oulaaa
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 3.4/5 pour 10 votes
Posté le 23-02-2006 à 11:07:48  profilanswer
 

Je crois surtout que l’on considère une œuvre ou un architecte faisant parti du mouvement dé-constructivisme, en ne faisant référence qu’au résultat formel de son architecture (et ce pour chaque mouvement d’ailleurs)… alors, bien entendu, chacun possède son mode d’élaboration particulier à l’intérieur même d’une sphère généraliste qu’est le dé-constructivisme. C’est tout à fais Français comme réaction, « il faut mettre chaque chose dans sa case » … « sinon, les non érudits ni comprendrons rien » … mais, il est clair qu’un professionnel, ou autre, connaisseur en la matière, ira beaucoup en profondeur dans son analyse typologique.

n°1518
paikan
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 23-02-2006 à 13:51:57  profilanswer
 

"Les projets déconstructivistes ne classent pas définitivement les architectes qui les ont conçus dans une catégorie stylistique. Ils marquent plutôt une époque pour rappeler que ces concepteurs ont participé à un travail commun sur l'architecture en gardant distinctement leur langage architectural."
 
mais comment caracteriser l'architecture de libeskind? il accorde une place très importante à la symbolique de ces projets. de quels autres architectes peut on vraiment le rapprocher sur ce point?
merci pour votre aide

n°1762
Archirose
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 5/5 pour 1 vote
Posté le 16-11-2006 à 22:58:12  profilanswer
 

Je me permet de relancer ce sujet fort intéressant et qui plus est toujours d'actualité
Voila j'ai une question pour vous les architectes, pour faire du déconstructivisme doit on atteindre une certaine maturité conceptuelle et technique, je veux dire, est ce que vous étiez capables de concevoir des projets appartenant à ce courant dès le début de vos carrières respectives ?
Ce serait sympa de m'éclairer la dessus, car en troisième année je me dis que je suis encore loin de ça :roll:

n°1763
fatah
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 23-11-2006 à 21:07:51  profilanswer
 

Moi aussi je vais participer avec des questions : qu est ce qu il se passe si on compare, sans sortir de la discussion autour du courant deconstructiviste, entre l’évolution d une machine telle que la voiture, l’avion ou même un téléphone gsm et une autre machine qui est la bâtisse. Rappelons nous que le premier qu’a utilisé le mot machine pour la construction n était pas un deconstructiviste.  
Je pense que le nom machine exprime mieux ce que fait les deconstuctivistes que le mot bâtiment par exemple. Ce qui veut dire qu on est vraiment dans un autre registre linguistique et de symbolique. C est pour cela d ailleurs que je suis d accord sur le fait que le courant deconstructiviste exprime beaucoup de symbolique, mais quelle symbolique ? Et quelle est la source de cette symbolique ? Et puisque le deconstructivisme se refere a tout un courant philosophique, pourrions nous rechercher ses manifestations dans les autres domaines tel que le domaine scientifique par exemple?

n°1764
OO
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4.8/5 pour 5 votes
Posté le 24-11-2006 à 08:15:56  profilanswer
 

archirose a écrit:
"pour faire du déconstructivisme doit on atteindre une certaine maturité conceptuelle et technique,"
 
Tout d'abord, le déconstructivisme est une école de pensée architecturale,  
donc on adhère à cette pensée ou pas, ça n'a rien à voir avec la maturité architecturale ou technique ni la maturité conceptuelle.C'est une philosophie à part qui est pratiquée par ceratains architectes comme Gehry, Hadid, Koolhaas, etc...
C'est une analyse profonde des formes et une manière particulière de percevoir les configurations spatiales.
Un architecte sortant d'une école aujourd'hui peut très bien adhérer à ce genre de pensées sans avoir une multitude de projets à son actif.

n°1792
Artza
Profil : aRootsien(e) de bois
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 18-01-2007 à 23:20:41  profilanswer
 

Auriez-vous des livres en rapport avec le déconstructivisme ?
Des livres où la pensée est théorisée, etc.
Bref, le must du genre.
 
Merci d'avance.

n°1793
OO
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4.8/5 pour 5 votes
Posté le 19-01-2007 à 12:23:05  profilanswer
 

Oui, il y en a plein qui parlent de déconstructivisme, des livres plutôt phylosophiques, d'autres théoriques et d'autres plus pratiques.
Je te donne à titre d'exemple quelques titres:
ADIEU A JACQUES DERRIDA ENJEUX ET PERSPECTIVES DE LA DECONSTRUCTION -  
De Grégoire Biyogo
 
DERRIDA : LA DECONSTRUCTION
De Charles Ramond  
 
LA DECONSTRUCTION UNE CRITIQUE - UNE CRITIQUE
De Pierre Zima
 
Dédale le héros  
de Jean-Pierre Le Dantec que je trouve bien, juste une note personnel :wink:  
 
Sinon, tu as les livres qui parlent des architectes déconstructivistes comme Zaha Hadid,Bernard Tschumi, Rem Koolhaas, Daniel Libeskind...
Bonne lecture. :)

n°1794
Artza
Profil : aRootsien(e) de bois
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 20-01-2007 à 12:48:23  profilanswer
 

Je te remercie OO, je vais jeter un coup d'oeil à tous ces livres.
 
Sinon, est-ce vrai que le mouvement déconstructiviste est sur la fin ?
Si oui comment voyez vous son avenir, sa transformation ?

n°1795
OO
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4.8/5 pour 5 votes
Posté le 26-01-2007 à 12:15:06  profilanswer
 

De rien Artza, d'ailleurs, en ce moment dans les librairies, il y a un livre qui fait le tour de tous les projets de Zaha Hadid mais il est en anglais et il définie très bien ce mouvement.
Je ne pense pas que ce mouvement touche à sa fin mais chacun essaye de mettre une petite touche pour se démarquer des autres.
Quant à l'avenir du déconstructivisme, personne ne peut savoir comme l'avenir de l'architecture d'ailleurs. (si c'est moi que tu vouvoie, tu peux me tutoyer, o.k. :wink: )

n°1796
toku
Profil : aRootsien(e) Diamant
Note : 2.2/5 pour 13 votes
Posté le 26-01-2007 à 12:23:48  profilanswer
 

le mouvement déconstructiviste est assez récent, apres la phase de théorisation ils sont en pleine phase de production, construction et ca va à mon avis durer encore quelques temps.  
 
on voit de toute façon une base commune mais l'éclectisme qui règne dans les réalisations architecturales en ce moment vient de la multiplication des médias, des outils et certaine volonté politico économique.

n°1797
aubin
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 3/5 pour 2 votes
Posté le 28-01-2007 à 04:31:57  profilanswer
 

et surtout d'une volonté propre aux créateurs! Dans l'optique ou ces architectes croient en la valeur  de ces théories pour porter leurs projets.
 
J'ajouterais cependant que même l'architecte le plus à l'opposés d'un point de vu formel de ces architectes aura une période de déconstruction inconsciente dans son travail. L'usage de précédents architecturaux, d'inspiration de nature varié amène le créateur à réfléchir et à reconquérir les images et les réflexions d'autrui. Enfin, j'amène cela bien humblement....  
 
Tout n'est pas toujours que dans la forme!  
(cela dit, j'apprécie a mes heures plusieurs projets de ces archi...)

n°1810
ahmedarchi
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 09-03-2007 à 18:42:22  profilanswer
 

je veut juste me questionner à propos de zaha hadid, qu'est ce que lui a permi de suivre cette pensée et par qui elle est influencée à son époque

n°1811
OO
Profil : aRootsien(e) d'or
Note : 4.8/5 pour 5 votes
Posté le 09-03-2007 à 19:09:16  profilanswer
 

Zaha Hadid n'est influencée par personne, elle est l'une des "fondatrice" (si on peut utiliser ce mot), de ce mouvement. En fait elle fait partie d'une équipe qui a lancé et suivi ce mouvement philosophique et son application en architecture.
Tiens lis ces quelques liens qui parlent de ce mouvement:
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9constructivisme
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Deconstructivisme

n°1812
keya
Profil : aRootsien(e) de marbre
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 11-03-2007 à 14:03:34  profilanswer
 

Je n'en suis pas certain… Le style de Hadid est, à mon sens, marqué par les tableaux de Kandinsky (voir ses dessins à l'aquarelle) ; Tschumi est les sculptures de El Lissitsky, Tatline ou le graphisme de Rodtchenko. Peut-être ce que Eisenmann et ses épigones "décalagistes", ou Libeskind (même si on entrevoit quelque chose de futuriste) est plus "original" historiquement pour moi. En effet, dans les années 80s, on ne parlait que du constructivisme russe et du futurisme italien.

n°1813
DFVola
Profil : aRootsien(e) d'acier
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 19-03-2007 à 15:14:24  profilanswer
 

faut regarder les travaux de l'agence morphosis..
ou ceux d'eric owen moss
et leur associer les notions de framents, de collage...etc...

n°1814
zonos69
Profil : aRootsien(e) d'argent
Note : 3/5 pour 7 votes
Posté le 19-03-2007 à 16:22:40  profilanswer
 

Voir aussi tout le travail de Peter Einsenman, qui est l'instigateur de ce mouvement.

n°1856
comtoi
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 08-05-2007 à 16:34:35  profilanswer
 

bonjours à tous j'aurais voulu savoir se que vous aimez du Déconstructivisme pourquoi aimez vous ce style ?????

n°1890
ambig00
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 28-07-2007 à 15:45:21  profilanswer
 

moi je l'aime puisk il bascule.il fait des vagues.ce ki fait avancer l'architecture...ke je voi en crise.tant qu'il ya pas un mouvement qui domine.mais une crise ki fait du bien.une crise===l'instabilté et grace a ça.on auras une veritable course d'idees et de reflexions.et c'est ca se kils font les deconstructivists.alors ke la crise reste le plus longtemp possible....mdr

n°1896
thom13
Profil : Newbie
Note : 4.5/5 pour 2 votes
Posté le 09-10-2007 à 15:22:43  profilanswer
 

POurquoi j'aime les deconstructivistes...
 
.parce qu'ils proposent des methodes et des processus de conception qui ouvrent de nouvelles manieres de concevoir des espaces nouveaux.
.parce qu'on n'est pas necessairement les outils de nos outils...
.parce que les espaces générés laissent plus de places aux "hasards sympathiques" ou interstices dans lesquels la vie se glisse.
.parce que c'est le moyen d'apporter du ludique tout en ayant une grosse reflexion théorique derriere.
.parce que le système de collage permet de répondre aux problèmes territoriaux et locaux, de faire le va et viens entre les différentes échelles urbaines et architecturales. ( a une epoque ou l'echelle d'intervention est si grande et la maitrise des interventions si lourde quelle laise peu de place à l'appropriation des lieux)
 
j'ai une petite question aussi:
est ce qu'il y a du deconstructivisme chez siza?  
pour moi il y a un lien, et c'est le travail de aires matteus qui le révèle...

n°2026
freeman3
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 13-07-2009 à 00:00:20  profilanswer
 

salut les amie j'ai une quetion a propo de ce mouvement ma question est la suivant :  
ce qui differencie l'architecture de la sculpture c'es que au moment ou on met l'homme a l'interieur sa devien architecture elle est la materialisation des besion cette homme la forme des batiment doit découlé de ces besoins alors pourquoi les architects imagine des forme ou l'homme ne se sont pas bien esque c'est pour prouvée une prouesse technique ou pour ou un simple plaisir visuelle ou pour autre chose merci de bi1 vouloir me repondre

n°2058
noisette91
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 21-02-2011 à 20:38:07  profilanswer
 

salut tt le monde voila je ss nouvelle ici....je ss étudiante en 1ère année archi.....et j'avoue que c pas très facile..(mais j'adore tout ce qui est lié à l'architecture)...bref mon prof de théorie nous a demandé de choisir un édifice connu (n'importe lequel à condition qu'il soit petit) et de le réduire en formes géométriques simples....mais je n'arrive pas à démarrer...quelqu'un aurait il des titres de livres ou bien des propositions qui pourront m'aider..svp aidez moi!!!

n°2093
drmcatch
Profil : Newbie
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 17-02-2013 à 16:45:07  profilanswer
 

en parlant de déconstructivisme , le natural history muséum d'Utah est il une construction classée dans ce mouvement ?

mood
Partenaire
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse